Passer au contenu

/ Faculté de médecine vétérinaire

Rechercher

Levon Abrahamyan

Vcard

Professeur adjoint

Faculté de médecine vétérinaire - Département de pathologie et microbiologie

3200, rue Sicotte - aile A local 3909

levon.abrahamyan@umontreal.ca

514 343-6111 #29536

Travail 1 : 450 773-8521 #29536

Télécopieur : 450 778-8128

B.Sc.
1984 , Biologie et autres sciences connexes , Institute of General Genetics, Yerevan State University (Russie (Fédération de))

M.Sc.
1986 , Génétique , Institute of General Genetics, Yerevan State University (Russie (Fédération de))

Ph.D.
1990 , Génétique , Institute of General Genetics, Yerevan State University (Russie (Fédération de))

D. Sc.
1995 , Génétique , Institute of Molecular Genetics, Russian Academy of Sciences (Russie (Fédération de))

Biographie

Le Dr Abrahamyan détient un Ph. D. en génétique de l’Institut de Génétique Générale et L’Université d'État d'Erevan (Russie et L’Arménie; 1990), avec une formation supplémentaire Docteur ès sciences (D.Sc.) en génétique moléculaire de l'Institut de Génétique Moléculaire de L'Académie des sciences de Russie (Russie; 1995) et possède une expérience postdoctorale très riche.
Il a œuvré en recherche au sein de plusieurs laboratoires de renommée internationale (USA, Canada, Russie et Colombie) et a occupé un poste de professeur et chercheur senior à L'Université Charles de Prague en République Tchèque.
Le Dr Abrahamyan est en poste à la FMV depuis janvier 2015. Ses recherches sont variées, mais son activité de recherche principale est la compréhension de la biologie des virus touchant les animaux et les hommes et les interactions complexes entre les différents virus et l'hôte.

Lire plus...

Unités de recherche

Expertises

L’objectif à long terme de mon programme de recherche concerne l’étude des interactions hôte-virus en vue de mieux comprendre la complexité de ces interactions et de développer de nouvelles approches antivirales permettant un contrôle efficace des infections virales. Mon équipe utilise des techniques de pointe en biologie moléculaire, microscopie et virologie afin d’identifier les principaux facteurs moléculaires qui contribuent à la pathogenèse de virus animaux d’importance en santé humaine et en santé animale.

Notre compréhension actuelle des interactions complexes entre les virus et l'animal est limitée pour un grand nombre de virus qui affectent la santé animale. Ce déficit de connaissance limite notre capacité à développer des vaccins efficaces ainsi que des stratégies antivirales. Les virus infectent les cellules animales pour assurer leur survie et leur reproduction en détournant en leur faveur les mécanismes moléculaires des cellules de l'hôte.

Les mécanismes par lesquels les virus exercent leur fonction sur l'hôte sont variables, soit qu'ils modulent la progression du cycle cellulaire, soit qu’ils stimulent ou inhibent les points de contrôle de signalisation cellulaire altérant les mécanismes de mort cellulaire programmée (apoptose) ou d'autophagie.

Plusieurs virus ont fait les manchettes depuis les 30 dernières années (p. ex. virus Ébola, SARS, VIH, Zika etc.). Quoique ces virus soient dirigés vers l'humain, il ne faut pas sous-estimer l'importance des virus véhiculés par les animaux, car certains virus peuvent être transmis aux humains (virus zoonotiques) et la compréhension de leur mécanisme d'infection permet de se préparer pour de futures épidémies.

De plus, les déplacements et le commerce international fournissent de nouvelles occasions environnementales pour l'apparition ou la réapparition de virus. Définir les interactions complexes entre les divers virus et l’hôte permettra d'améliorer notre compréhension de ces pathogènes chez l'animal et l'humain afin d'élucider de nouvelles approches mieux ciblées pour contrôler ces pathogènes et les épidémies. Mon équipe réalise divers projets de caractérisation de nouveaux virus et de virus réémergents.

Informations supplementaires

  • Le Centre de recherche en infectiologie porcine et avicole (CRIPA)
    Le Centre de recherche en infectiologie porcine et avicole (CRIPA) vous souhaite la bienvenue. Ce centre est situé à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.
  • Le Groupe de recherche sur les maladies infectieuses en production animale (GREMIP)
    Les travaux de recherche des membres du GREMIP portent principalement sur la pathogénie des infections bactériennes et virales animales. En mai 2016, le GREMIP a reçu le Prix du recteur catégorie Collaboration de l'Université de Montréal. Ce prix récompense une équipe qui, par la cohésion de ses membres et les efforts de chacun fait preuve d’une performance exceptionnelle dans l’atteinte d’un objectif commun ou dans la réussite d’un projet.

Consultez cette fiche sur :