Passer au contenu

/ Faculté de médecine vétérinaire

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Développement de cellules souches pluripotentes induites canines pour l'étude des maladies héréditaires neurologiques

Poste d’étudiant ou d'étudiante à la Maîtrise (M.Sc.)

Direction : Thomas Parmentier

Dates, durée, salaire : début du programme à partir de l’automne 2022. Dates flexibles en fonction du candidat. Programme de M.Sc. de 2 ans avec possibilité de conversion en PhD. Salaire de 15,000$/ an pendant 2 ans pour la M.Sc. 

Description du projet : Développement de cellules souches pluripotentes induites canines pour l'étude des maladies héréditaires neurologiques 

Les cellules souches pluripotentes induites (iPSCs) développées chez l’homme et la souris ont permis la modélisation in vitro de nombreuses maladies neurologiques et la découverte de nouveaux mécanismes pathogéniques pour ces maladies. Cependant, les iPSCs canines générées jusqu’à présent sont incapables de générer des neurones de façon stable et ne peuvent donc être utilisées pour étudier les maladies neurologiques canines. Ce projet vise donc à tester une nouvelle méthode de reprogrammation de cellules canines en iPSCs grâce à des microARN puis de caractériser la différenciation de ces iPSCs canines en neurones et organoïdes cérébraux. Cela ouvrirait la voie à une nouvelle technologie pour l’étude des maladies neurologiques héréditaires du chien. 

Financement : ce projet est soutenu financièrement par le Fond du Centenaire de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal 

Approches utilisées : Durant ce projet, l’étudiant(e) sera amené(e) à utiliser des techniques de cultures cellulaires avancées (cultures de cellules souches pluripotentes, différenciation neuronale, organoïdes cérébraux), de transfection et production virale ainsi que de multiples techniques de biologie moléculaire essentielles (clonage de plasmides, extraction ADN/ARN/protéines, immunocytochimie à fluorescence, western blot, PCR quantitative…). Les résultats de ce projet seront publiés dans des revues scientifiques à comité de lecture. 

Environnement :  ce projet se déroulera dans le laboratoire du Dr Parmentier, nouvellement installé à la FMV. L’espace du laboratoire se situe au CIMIA qui a été entièrement restauré en 2019 offrant un espace de travail agréable et des aménagements de pointe. Le laboratoire du Dr Parmentier est également membre du Centre interdisciplinaire de recherche sur le cerveau et l’apprentissage (CIRCA) ainsi que du Centre d’expertise de recherche clinique en santé et bien-être animal (CERCL) permettant l’accès de l’étudiant(e) à de nombreuses ressources pédagogiques (conférences, séminaires…).  

Qualifications requises :  

Baccalauréat en Sciences biologiques (ou discipline connexe) et/ou DMV. 

Expérience en culture cellulaire sera considérée comme un atout Expérience en techniques de biologie moléculaire non-essentielle mais sera considérée comme un atout 

Soumission du dossier : 

Les candidat(e)s intéressé(e)s peuvent contacter Dr Thomas Parmentier directement (thomas.parmentier@umontreal.ca) pour plus d’informations et à soumettre leur CV, une lettre de motivation et les noms et coordonnées de 2 références. 

 


 

Position: Master student (M.Sc.) 

Dates, length of program, salary : start of the program is fall 2022 or when candidate is available. The M.Sc. program is 2 years with a possibility to transfer directly to a PhD program. Salary is 15,000$/ year during the M.Sc. program. 

Project description : Developing canine induced pluripotent stem cells for the in vitro study of hereditary neurological disorders.  

Induced pluripotent stem cells (iPSCs) developed from human or mouse cells have allowed the in vitro modelization of several disorders as well as the discovery of the pathogenic mechanisms of these diseases. However, canine iPSCs generated so far have not been able to stably produce neurons and be used to study neurological disorders of dogs. This project will test a new reprogramming method utilizing microRNA to generate iPSCs from canine somatic cells and then characterize the differentiation of these iPSCs into neurons and cerebral organoids. This will open the path to the in vitro study of canine hereditary neurological disorders. 

Financing : this project is financed through a grant from the Fond du Centenaire de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal 

Techniques used : during this project, the graduate student will use advanced cell culture techniques (pluripotent stem cells, neuronal differentiation, cerebral organoids), cell transfection and virus production as well as essential molecular biology techniques (plasmid cloning, DNA/RNA/protein extraction, fluorescent immunocytochemistry, western blot, quantitative PCR…) Results from this project will be published in peer-reviewed scientific journals 

Environment :  this project will take place in Dr Thomas Parmentier’s laboratory that recently opened at the Faculté de Médecine Vétérinaire (FMV). It is located in the CIMIA, a laboratory space that was just recently remodelled offering a pleasant work environment with cutting edge installations. Dr Parmentier’s laboratory is also part of the Centre interdisciplinaire de recherche sur le cerveau et l’apprentissage (CIRCA) and the Centre d’expertise de recherche clinique en santé et bien-être animal (CERCL) which allows student access to important scientific resources such as conferences, seminars and other scholarly activities.  

Required qualifications :  

A Bachelor in biology or affiliated disciplines and/or a DVM 

Experience in cell culture will be considered an asset 

Experience in molecular biology techniques is not essential but will be considered an asset 

Application : 

Interested candidates can directly contact Dr Thomas Parmentier (thomas.parmentier@umontreal.ca) for more information and to submit their CV, intention letter and the name and contact information of 2 references.