Passer au contenu

/ Faculté de médecine vétérinaire

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Maîtrise - caractérisation des mécanismes d'antibiorésistance et de virulence

Direction : Mohamed Rhouma

Offre de maîtrise – caractérisation des mécanismes d'antibiorésistance et de virulence

Titre du projet. Étude de la prévalence, de la résistance aux antimicrobiens et de la pathogénicité potentielle des isolats d’Escherichia coli et de Salmonella isolés dans des élevages ovins du Québec.

Description du projet

Cette étude vise à caractériser, pour la toute première fois, la prévalence, la résistance aux antimicrobiens et la pathogénicité potentielle des isolats fécaux d’Escherichia coli et de Salmonella spp. isolés dans des élevages ovins au Québec. En effet, la consommation de viande ovine arrive au 4e rang au Québec après les viandes de poulet, le bœuf et le porc, et la demande pour cette viande ne cesse pas d’augmenter. De plus, le Québec est le 2e plus grand producteur d’agneaux et de lait de brebis au Canada. Par contre peu d’information sont disponibles quant au profil de résistance et de virulence des bactéries pathogènes d’origine ovine au Québec. Les différentes techniques de pointe en microbiologie moléculaire (PCR, séquençage du génome entier, etc.) seront utilisées dans le cadre de ce projet. L’étude sera conduite dans le cadre d’un projet plus vaste dont l’objectif est d’évaluer la santé des troupeaux ovins du Québec, et faisant intervenir une équipe multi-disciplinaire dont l’expertise touche les domaines de la santé animale, de la microbiologie et de l’épidémiologie des maladies infectieuses animales. 

Compétences développées. L’étudiant(e) développera des compétences en microbiologie, en biologie moléculaire, en analyses statistiques et en communication scientifique. L’étudiant(e) travaillera en interaction avec les membres de l’équipe de la Chaire de recherche en salubrité des viandes (CRSV), incluant des vétérinaires, des biologistes, des biochimistes et des spécialistes des analyses bio-informatiques. Les travaux seront réalisés sur le terrain pour la visite des fermes participant à l’étude et dans les laboratoires de la CRSV à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.

Profil recherché

  • Être admissible à la maîtrise en Sciences Vétérinaires à l’Université de Montréal : https://admission.umontreal.ca/programmes/maitrise-en-sciences-veterinaires-1/
  • Bon dossier académique
  • Connaissances et intérêt en biologie moléculaire
  • Expérience reliée à la production animale et à l’étude des mécanismes moléculaires d’antibiorésistance serait un atout
  • Bonne maîtrise du français à l’écrit et à l’oral et bonne compréhension de l’anglais

Institution d’accueil. La Chaire de recherche en salubrité des viandes est une structure de recherche et d’enseignement en salubrité des aliments et an analyse du risque. Elle est formée d’une équipe dynamique incluant 4 chercheurs, 2 personnels de recherche et une dizaine d’étudiants aux cycles supérieurs. Les principaux thèmes de recherche s’intéressent à la caractérisation des pathogènes alimentaires, l’étude de la résistance aux antimicrobiens, et à la comparaison des écosystèmes microbiens et des interactions bactériennes avec ceux-ci dans une approche de la ferme à la table.

Rémunération. Le projet de l’étudiant(e) sera financé par une bourse annuelle de 17,000$/an pour une période de deux ans. Les étudiant(e)s ayant un très bon dossier académique pourront appliquer à des fonds internes ou externes afin d’obtenir un appui financier supplémentaire.

Début du programme. Le démarrage du projet est prévu pour le trimestre d’été ou d'automne  2021. Les candidat(e)s intéressé(e)s sont encouragé(e)s à faire part de leur intérêt le plus rapidement possible.

Directeurs de recherche. Mohamed Rhouma, DMV, MSc, PhD, professeur adjoint (directeur) et Julie Arsenault, DMV, MSc, PhD, professeure agrégée (co-directrice), Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.

Déposer sa candidature. Les candidat(e)s intéressé(e)s doivent envoyer un CV, une lettre de présentation (maximum 1 page) et le dernier relevé de notes universitaires par courriel à l’attention du Dr Mohamed Rhouma: mohamed.rhouma@umontreal.ca