Passer au contenu

/ Faculté de médecine vétérinaire

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Maîtrise – Médecine porcine (option épidémiologie)

Direction: Marie-Ève Lambert

Description de la circulation des souches du virus du syndrome reproducteur et respiratoire porcin (SRRP) au Québec.

Le syndrome reproducteur et respiratoire porcin (SRRP) représente la maladie endémique la plus coûteuse pour le cheptel porcin québécois, se chiffrant à plusieurs dizaines de millions de dollars annuellement. L’agent causal est un virus ARN, particulièrement susceptible aux mutations génétiques.

Par conséquent, une grande diversité de souches du virus circule au Québec. L’immunité croisée partielle pour les différentes souches complexifie la gestion de la maladie sur le terrain. En effet, les troupeaux sont constamment à risque d’introduire une nouvelle souche du virus et de développer des signes cliniques importants chez les reproducteurs et/ou les animaux en croissance. Une meilleure prévention et contrôle de la maladie requiert donc une connaissance plus approfondie de l’épidémiologie de la maladie.

Afin d’étudier cette maladie davantage, un poste de maîtrise à temps plein (M.Sc. en sciences vétérinaires) est actuellement disponible au Département de sciences cliniques. L’étudiant(e) sélectionné(e) développera et conduira un projet de recherche sous la supervision directe de Dre Marie-Ève Lambert, professeure adjointe en médecine de population porcine.

Objectifs

  • Dresser un portrait de la diversité génétique des souches du virus SRRP au Québec
  • Décrire la distribution spatio-temporelle des souches en vue d’une meilleure compréhension des modes de transmission.

L’étudiant(e) développera des aptitudes en analyses statistiques, spatiales et phylogénétiques et travaillera en interaction avec les différents membres de l’équipe du Laboratoire d’épidémiologie et de médecine porcine (LEMP), incluant vétérinaires, biologiste moléculaire et programmeur. Depuis 1998, le LEMP maintien une base de données de séquences du virus SRRP. L’étudiant(e) participera également aux activités de surveillance provinciale de la maladie effectuées par les différents membres de l’équipe du LEMP.

L’étudiant(e) travaillera principalement dans les bureaux de la Faculté de médecine vétérinaire (Saint-Hyacinthe, QC) et fera quelques visites d’élevage à l’occasion afin d’approfondir sa connaissance, s’il y a lieu, de la production porcine.

Profil recherché

  • Diplôme de 1er cycle en médecine vétérinaire ou autre discipline pertinente au projet
  • Intérêt pour la médecine porcine et l’épidémiologie
  • Très bon dossier académique
  • Bonne capacité d’analyse et de synthèse
  • Bonne maîtrise du français à l’écrit et à l’oral
  • Bonne compréhension de l’anglais écrit
  • Avoir une expérience reliée au secteur porcin est un atout

Rémunération

L’étudiant(e) sera financé par une bourse de recrutement pour une période de deux ans. Les étudiants ayant un très bon dossier académique pourront appliquer à des fonds internes ou externes afin d’obtenir des bourses d’études supplémentaires.

Début du programme

À discuter. Les candidats intéressés sont encouragés à appliquer dès que possible. L’étudiant sera inscrit au programme de M.Sc. en sciences vétérinaires. L’option DMV-M.Sc. est envisageable.

Déposer sa candidature

Veuillez faire parvenir votre application à l’adresse courriel : marie-eve.lambert@umontreal.ca et joindre les documents suivants:

  • Une lettre décrivant vos intérêts et qualifications pour le poste (maximum 1 page);
  • Votre curriculum vitae;
  • Votre dernier relevé de notes universitaires;
  • Les noms et coordonnées de deux personnes pouvant agir à titre de référence.

Marie-Ève Lambert, DMV, PhD
Professeure adjointe    
Laboratoire d’épidémiologie et de médecine porcine (LEMP)
Faculté de médecine vétérinaire (FMV)
Université de Montréal
Courriel: marie-eve.lambert@umontreal.ca
Téléphone: 450-773-8521 poste 8674