Passer au contenu

/ Faculté de médecine vétérinaire

Je donne

Rechercher

Maîtrise - Parasitologie vétérinaire

Direction: Pablo Godoy

Un poste en parasitologie vétérinaire est ouvert pour un(e) étudiant(e) à la maitrise dans le laboratoire du Dr Pablo Godoy à la FMV.

Les vers ou helminthes font partie d’un groupe important de pathogènes qui affectent la santé animale. Pour contrôler les helminthes ou strongles, comme les nématodes et les cestodes, la principale stratégie est l’utilisation d’anthelminthiques ou vermifuges. À cause de l’usage continu, les strongles ont développé de la résistance à la plupart des parasiticides.

Par exemple, un des strongles les plus importants chez les petits ruminants est Haemonchus contortus. En effet il est très pathogène chez les ovins et caprins et en plus, il est devenu résistant aux vermifuges. La baisse de résistance aux vermifuges chez les strongles est complexe et pas encore complètement comprise.

Dans ce contexte, un des mécanismes associés est l’activité de pompes ABC ou ATP-Binding-Cassette Transporters. Les pompes ABC sont des protéines transmembranaires qui vont extraire différents types de substrats tels que des xénobiotiques comme des métaux lourds et molécules antiparasitaires incluant l’Ivermectine. Les pompes ABC sont également utilisées chez les mammifères pour extraire d’autres biomolécules comme différents types de lipides, de petits peptides et de nucléotides cycliques.

L’hypothèse est que les systèmes de pompes ABC des helminthes (« le transportome »), vont contribuer à l’excrétion des vermifuges, mais aussi de biomolécules, qui vont faire partie de l’ensemble dénommé l’excrétome/secretome (E/S) des helminthes, qui sont des molécules de signalisation dans l’interaction hôte-parasite.

Le programme de recherche est orienté vers l’étude approfondie des pompes ABC chez les helminthes, dans deux grands axes

  1. leur rôle dans la résistance aux vermifuges
  2. la contribution à l’excrétion des molécules qui vont interagir avec l’hôte, et favoriser leur établissement dans les tissus et induire la réponse immunitaire.

Les questions à répondre seront :

  • Comment les pompes ABC sont impliquées dans la résistance aux vermifuges?
  • Quel type de pompes est exprimé dans les différents tissus et organelles (ex. le système excréteur/sécréteur de nématodes) et à quel stade de vie des nématodes?
  • Quels sont les substrats naturels des pompes ABC?
  • Quelle est la fonction des pompes ABC dans les strongles déjà résistants?
  • Est-ce qu’elles représentent un mécanisme de défense contre les molécules (des cations, des anions libérés par les monocytes) de la réponse immunitaire?

Nous obtiendrons les réponses à ces questions par des méthodes de biologie cellulaire et moléculaire incluant la génétique fonctionnelle.

Date de début prévue

Juillet - Août 2019

Salaire

Bourse de recrutement disponible. Les étudiants avec un dossier compétitif pourraient être sélectionnés pour déposer des demandes de bourses auprès des agences fédérales (ex. CRSNG) ou provinciales (ex. :FRQNT).

Les personnes intéressées sont invitées à contacter le Dr Pablo Godoy à l’adresse: pablo.godoy@umontreal.ca, et à lui faire parvenir une lettre d’intérêt accompagnée d’un CV.