Passer au contenu

/ Faculté de médecine vétérinaire

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

PhD – Sciences vétérinaires (option microbiologie)

Direction: Marie-Lou Gaucher

ENGLISH VERSION

Caractérisation et modélisation du risque associé aux bâtiments d’élevage et aux établissements d’abattage en production avicole et porcine pour la dissémination de gènes de résistance aux antibiotiques via la transmission de bioaérosols

Description du projet

Cette étude vise à mieux décrire le rôle des bioaérosols dans le transport et le transfert des gènes de résistance aux antibiotiques à l’échelle canadienne. Les bioaérosols, en servant de réservoirs et de sources de dissémination des gènes de résistance aux antibiotiques, constituent une source d’exposition pour l’humain et les animaux.

Contrairement à des vecteurs plus étudiés tels que l’eau et le sol, les bioaérosols comme source d’exposition sont mal décrits. Ce projet, en procédant à l’échantillonnage et à l’analyse de divers environnements, permettra de préciser l’exposition des Canadien(ne)s aux bioaérosols transportant des bactéries porteuses de gènes de résistance aux antibiotiques et ce, à travers différents milieux arctiques, urbains, ruraux et agricoles.

L’étude sera conduite dans le cadre d’un projet plus vaste faisant intervenir une équipe de recherche multi-disciplinaire et internationale dont l’expertise touche les domaines de la santé humaine, de la santé animale et de l’environnement.

Objectifs

  1. Établir le profil d’émission de gènes de résistance aux antibiotiques portés par des bioaérosols issus de milieux de production et d’abattage des volailles et des porcs.
  2. Décrire la variabilité de l’émission de gènes de résistance aux antibiotiques portés par des bioaérosols en fonction du type de production animale, du type de bâtiment et du régime d’utilisation des antibiotiques.
  3. Participer à une modélisation du risque associé à ces émissions de gènes de résistance aux antibiotiques portés par des bioaérosols.

Compétences développées

L’étudiant(e) développera des aptitudes en échantillonnage de l’air, en microbiologie, en biologie moléculaire et en analyses bio-informatiques et statistiques. L’étudiant(e) travaillera en interaction avec les membres de l’équipe de la Chaire de recherche en salubrité des viandes (CRSV), incluant des vétérinaires, des biologistes, des biochimistes et des spécialistes de la bio-informatique.

Les travaux seront réalisés sur le terrain pour la visite des fermes et abattoirs participant à l’étude, dans les laboratoires de la CRSV de la faculté de médecine vétérinaire (FMV) de l’Université de Montréal et dans les laboratoires de l’équipe de Dre Caroline Duchaine à l’Université Laval.

Profil recherché

  • Être admissible au doctorat en Sciences Vétérinaires à l’Université de Montréal
  • Avoir terminé une formation aux premier et deuxième cycles universitaires en biologie, microbiologie, ou l’équivalent
  • Connaissances et intérêt en biologie moléculaire
  • Bon dossier académique
  • Bonne capacité de prise en charge, d’analyse et de synthèse
  • Bonne maîtrise du français à l’écrit et à l’oral, bonne compréhension de l’anglais
  • Expérience reliée à la production animale, au secteur agro-alimentaire ou aux sciences de l’environnement serait un atout

Institution d’accueil

La Chaire de Recherche en Salubrité des Viandes (CRSV) est une structure de recherche et d’enseignement en salubrité alimentaire et analyse du risque. Elle est formée d’une équipe dynamique incluant 4 chercheurs, 2 personnels de recherche et une dizaine d’étudiants aux cycles supérieurs. Les principaux thèmes de recherche s’intéressent à la caractérisation des pathogènes bactériens, l’étude de la résistance aux antimicrobiens, et à la comparaison des écosystèmes microbiens et des interactions bactériennes avec ceux-ci dans une approche de la ferme à la table.

Rémunération

Le travail de l’étudiant(e) sera financé par une bourse annuelle de 25 000$ pour une période de trois ans. Les étudiant(e)s ayant un très bon dossier académique pourront appliquer à des fonds internes ou externes afin d’obtenir un appui financier supplémentaire.

Début du programme

Les candidat(e)s intéressé(e)s sont encouragé(e)s à faire part de leur intérêt le plus rapidement possible. Le démarrage du projet est prévu pour septembre 2020.

Déposer sa candidature

Veuillez faire parvenir votre application à l’adresse courriel : marie-lou.gaucher@umontreal.ca et joindre les documents suivants:

  • Lettre décrivant vos intérêts et qualifications pour le poste (maximum 1 page);
  • Curriculum vitae;
  • Dernier relevé de notes universitaires;
  • Noms et coordonnées de deux personnes pouvant agir à titre de référence.

Marie-Lou Gaucher, DMV, MSc, PhD, McbA
Professeure adjointe
Chaire de recherche en salubrité des viandes (CRSV)
Faculté de médecine vétérinaire
Université de Montréal
Courriel: marie-lou.gaucher@umontreal.ca
Téléphone: 450-773-8521 poste 0097