Passer au contenu

/ Faculté de médecine vétérinaire

Rechercher

Navigation secondaire

Des outils de surveillance du SRRP développés par le LEMP

Les travaux du Laboratoire d’épidémiologie et de médecine porcine présentés dans La Terre de chez nous

Sylvie D’Allaire, Marie-Ève Lambert et Dominique Roy du Laboratoire d’épidémiologie et de médecine porcine (LEMP), s'intéressent à la circulation du virus du syndrome reproducteur et respiratoire porcin (SRRP). Celle-ci est associée à la principale maladie à incidence économique dans les élevages porcins du Québec.

Les producteurs et l’ensemble des partenaires de la filière sont impliqués dans une stratégie de contrôle de cette maladie qui affecte les porcs, mais qui est sans conséquence sur la qualité du produit.

Dossier complet dans le cahier spéciale sur la prévention dans La Terre de chez nous.