Passer au contenu

/ Faculté de médecine vétérinaire

Rechercher

Navigation secondaire

Réseau canadien de recherche sur la mammite bovine et la qualité du lait

Autre structure de recherche affiliée

Responsables :

Personne contact : simon.dufour@umontreal.ca

Web : Page Facultaire (départementale, école)

Web : Site Web de l’unité de recherche

Information : 450 773-8521 #8605

Télécopieur : 450 778-8128

La mammite est une inflammation des tissus internes de la glande mammaire dont la cause principale est l’introduction de bactéries. C’est la maladie la plus fréquente chez la vache laitière et elle est la cause première de l’utilisation des antibiotiques chez cette espèce. La mammite entraîne des pertes économiques importantes pour l’industrie laitière : pertes de production, rejets de lait impropre à la consommation, pertes de rendement lors de la transformation du lait en divers produits, coût des traitements vétérinaires, réforme hâtive et mortalité des sujets affectés. Au Canada, les pertes totales sont évaluées à plus de 400 millions de dollars par année, soit environ 15 % des revenus nets totaux de cette industrie. Ce sont ces multiples raisons qui ont motivé les producteurs laitiers canadiens à mettre en place le Réseau canadien de recherche sur la mammite bovine et la qualité du lait (RCRMBQL). Les activités de recherche du Réseau sont réalisées dans plusieurs universités et centres de recherche à travers le Canada.

Le programme de recherche du RCRMBQL a été bâti autour de 3 thèmes :

Media :

L'ABC de l'échantillonnage du lait pour analyse bacteriologique

Comment prélever un échantillon de lait stérile afin de diagnostiquer la mammite en laboratoire.

Culture à la ferme des bactéries de la mammite

Présentation d'un outil rapide d'identification à la ferme des bactéries causant la mammite.

De gauche à droite : Annik L’Espérance (a été remplacée par Josée Labrie), gestionnaire de réseau ; Simon Dufour,directeur scientifique, Mario Jacques, directeur administratif et Hélène Poirier, agente de transfert.

L'Équipe administrative du RCRMBQL

De gauche à droite : Annik L’Espérance (a été remplacée par Josée Labrie), gestionnaire de réseau ; Simon Dufour,directeur scientifique, Mario Jacques, directeur administratif et Hélène Poirier, agente de transfert.

Le CMT : un outil simple et efficace

Comment réaliser un Test de Mammite de Californie et détecter les infections du pis.

Les activités de recherche du Réseau sont réalisées dans plusieurs universités et centres de recherche à travers le Canada.

Réseau de laboratoires sur la mammite

Les activités de recherche du Réseau sont réalisées dans plusieurs universités et centres de recherche à travers le Canada.

Un vaccin au secours des vaches laitières

La ferme Melboro à Kingsbury en Estrie est l’une des quelque 6 000 fermes laitières du Québec, ou des 12 000 du Canada. Son bétail est en pleine santé, mais un risque court : la mammite bovine, la maladie la plus fréquente et la plus coûteuse pour l’industrie laitière mondiale. Il existe des traitements antibiotiques, mais ils s’avèrent jusqu’ici peu efficaces.

Équipe

  • Jacques, Mario — Directeur administratif
  • Dufour, Simon — Directeur scientifique
  • Bouchard, Émile — Membre
  • Messier, Serge — Membre
  • Roy, Jean-Philippe — Membre
  • DesCôteaux, Luc — Membre

Axes de recherche

Affiliations

  • Agriculture et agroalimentaire Canada (AAC)
  • Commission canadienne du lait (CCL)
  • Les Producteurs laitiers du Canada (PLC)
  • Université de Calgary
  • Université de Guelph
  • Université de l’Ile du Prince Édouard
  • Université de Sherbrooke
  • Université Laval
  • Université de Gand
  • Université de Bristol
  • Université de la Colombie-Britannique
  • Université d’Édimbourg
  • Université du Michigan
  • Université de la Saskatchewan
  • Université du Missouri
  • Virginia Tech
  • Centre de recherche et développement du bovin laitier et du porc de Sherbrooke (Agriculture et Agroalimentaire Canada)
  • Agence de santé publique du Canada

Expertises

  • Sciences naturelles et génie
  • Sciences appliquées
  • Sciences de la santé
  • Sciences médicales

Informations supplémentaires

Consultez cette fiche sur :