Passer au contenu

/ Faculté de médecine vétérinaire

Je donne

Rechercher

Centre d'expertise et de recherche clinique en santé et bien-être animal

CERCLMISSION

Le centre d’expertise et de recherche clinique en santé et bien-être animal (CERCL) a pour mission de supporter, de développer et de coordonner la recherche et les activités de service-conseil dans le secteur de la santé animale à la Faculté de médecine vétérinaire (FMV) de l’Université de Montréal (demande interne) et dans l’ensemble de son réseau (demande externe). 

La recherche clinique* concerne la recherche directement liée au traitement et à la prévention des maladies animales ainsi qu’à un ensemble de disciplines connexes (mécanismes de la maladie, recherche translationnelle (interface entre les recherches fondamentales et cliniques), épidémiologie, développement de tests, étude du comportement, promotion de la santé,  évaluation de programmes de santé, rentabilité, etc.).

OBJECTIFS ET FONCTIONNEMENT

Ses objectifs précis sont de:

  1. Regrouper les professeurs et cliniciens enseignants de l'Université de Montréal pour la mise en œuvre et la réalisation de projets de recherche clinique (*) et translationnelle de haut calibre, visionnaire et stratégique afin de faciliter les découvertes biomédicales et leurs transferts vers la clinique avec une optique de transversalité; 
  2. Fournir des expertises sur des problématiques de santé animale afin de répondre aux besoins sociétaux et à ceux de nos partenaires gouvernementaux, associatifs et industriels pour que des solutions soient rapidement intégrées dans les soins aux animaux;
  3. Favoriser la mobilisation des connaissances issues des travaux de recherche et d'expertise des professeurs et cliniciens enseignants du CERCL;
  4. Faciliter le recrutement d'étudiants de 1er, 2e et 3e cycles et des stagiaires postdoctoraux et contribuer à la formation de personnel hautement qualifié;
  5. Accroître le rayonnement et la visibilité de la FMV, tant au plan national qu’au plan international, développant ainsi la collaboration et l’émulation des professeurs et cliniciens enseignants du CERCL avec des chercheurs ou experts du même domaine, ou d’autres domaines, dans les universités du Québec, du Canada et à l'international.

Principes de fonctionnement du CERCL

Les étapes d’acceptation des demandes ou des projets soumis au CERCL se feront en bonne gouvernance et en adéquation avec les politiques de l’Université de Montréal. Le CERCL transmettra les informations ou demandes aux axes concernés et aux chercheurs ayant l’expertise appropriée, via le comité scientifique et/ou le comité de mobilisation des connaissances. Tant les demandes internes à l’Université de Montréal (UdeM)/FMV (ressources, recherche, diffusion de connaissance, etc.) que les demandes externes (entrevues, formations, conférences, recherche, etc.) seront évaluées.

AXES DE RECHERCHE ET D'EXPERTISE DU CERCL
Axe Bien-Être Animal

Cet axe a pour but de positionner le bien-être animal au cœur de l’approche scientifique en promouvant le concept d’une seule santé en recherche.

  1. Centraliser et faire rayonner les expertises, recherches et avancées en science du bien-être animal.
  2. Exposer la complexité de la science du bien-être animal en globalisant, généralisant et contextualisant ce sujet, notamment dans les productions animales.
  3. Démontrer l’intérêt de l’approche multifactorielle et multidisciplinaire de la recherche en bien-être animal à savoir, le comportement, la gestion de la douleur, l’éthique, la production et l’aspect relationnel avec les producteurs et les propriétaires.
  4. Offrir une expertise utilisable dans les processus législatifs dans notre société en changement.

La responsable intérimaire de cet axe est Dre Marianne Villettaz-Robichaud.

Les membres de cet axe sont:

Marion Allano Sheila Laverty 
Aude Castel Jo-Annie Letendre 
Inga-Catalina Cruz BenedettiHélène Michaux 
Martine DenicourtSylvain Nichols 
Marion Desmarchelier Marjolaine Rousseau
André Desrochers Jean-Philippe Roy 
Yvan Dumais Frédéric Sauvé 
Gilles Fecteau Paulo Steagall 
Dominique GagnonAlexandre Thibodeau 
Claire Grosset Marianne Villettaz-Robichaud 
Louis KamusMaria Vanore
Isabelle Langlois
Axe Antibiogouvernance

Nouvelles!

 

Cartographie des projets liés à l'usage des antibiotiques
Cartographie des projets liés à la résistance aux antibiotiques

Les activités sont regroupées sous cinq différents thèmes en collaboration et complémentarité avec les différents experts, chaires et équipes de recherche de la FMV, du Centre hospitalier universitaire vétérinaire (CHUV), de l’Université de Montréal, des instances provinciale (Ministère de l’Agriculture des pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)) et fédérale (Programme intégré canadien de surveillance de la résistance aux antimicrobiens (PICRA)). Le travail en synergie favorisera le positionnement de l’expertise des médecins vétérinaires et de la FMV (Politique gouvernementale de prévention en santé). Les recommandations de l’étude de faisabilité pour un système de monitorage de l’utilisation des antibiotiques en santé animale devraient mener à la création d’une structure permettant le monitorage de l’utilisation des antibiotiques en médecine vétérinaire et un positionnement central de la FMV au sein de cette structure.

  1. Antibiorésistance. Estimer l’impact des traitements antibiotiques avec les données cliniques, tests diagnostiques et résultats de recherche sur des pathogènes spécifiques. Intégrer la surveillance des bactéries zoonotiques et de leurs mécanismes moléculaires, incluant l’environnement et le contrôle de la dissémination de la résistance bactérienne entre l’animal et l’homme.
  2. Monitorage de l’utilisation des antibiotiques. Permettre le développement d’ententes pour l’utilisation des données générées à des fins de recherche, de formation et d’éducation via notamment un système à développer.
  3. Utilisation raisonnée des antibiotiques. Évaluer et réévaluer la pharmacocinétique/ pharmacodynamique des schémas posologiques, la rédaction de lignes directrices et d’arbres décisionnels, l’administration et l’observance thérapeutique afin de permettre un audit et une éventuelle révision (dose, durée de traitement) portant sur l’utilisation des antibiotiques en santé animale.
  4. Stratégies alternatives. Mesurer l’efficacité de la mise en place de traitements non-antibiotiques (prévention et contrôle des maladies infectieuses, régie d’élevage, produits se substituant aux antibiotiques, aspect économique de la mise en place de ces stratégies alternatives).
  5. Éducation/formation/diffusion. Transmettre les connaissances à un public varié : vétérinaires, professionnels oeuvrant avec les animaux, éleveurs, grand public, étudiants.

La responsable itérinaire de cet axe est Dre Martine Boulianne.

Les membres de cet axe sont:

Marion Allano

Dominique Gagnon

Marie Archambault

Marie-Lou Gaucher

Julie Arsenault

Elizabeth O'Toole

Émile Bouchard

Mohamed Rhouma

Martine Boulianne

Yves Rondenay

Jérôme Del Castillo

Jean-Philippe Roy

Simon Dufour 

Frédéric Sauvé

Nahuel FittipaldiPablo Valdes Donoso

 

Axe Mégadonnées et Intelligence Artificielle

Les activités sous cet axe visent le développement et l’implantation des techniques de pointes en science des données et en intelligence artificielle (IA), pour le développement, l’organisation et l’analyse des données de santé animale. L’expertise de la FMV et de l’UdeM en sciences des données facilitera la collecte de données, mais aussi l’intégration et l’utilisation subséquente des données existantes en harmonie avec les exigences des organismes de financement.

Les techniques d’IA seront utilisées dans le but de :

  1. Décrire des données de santé historiques;
  2. Diagnostiquer les causes d’événements de santé observés dans le passé;
  3. Prédire des événements de santé futurs;
  4. Prescrire des interventions qui permettront de prévenir ou contrôler les événements négatifs.

Les recherches conduites sous cet axe assureront le développement d’outils basés sur l’IA permettant de répondre à des problématiques de santé animale spécifiques et appliquées. À titre d’exemple, ces recherches pourraient permettre le développement d’algorithmes permettant un diagnostic précoce de certains événements de santé, d’établir un pronostique plus exact pour un animal donné ou encore d’établir des plans de traitements personnalisés (concept de médecine de précision).

Les activités de mobilisation des connaissances de l’axe mégadonnées et IA s’intéresseront au développement d’outils simples permettant la visualisation et l’interprétation intuitive par les utilisateurs de larges bases de données complexes. Ces activités viseront aussi l’avancement de dispositifs permettant l’application des outils d’IA développés par les membres du CERCL par les vétérinaires dans leur pratique quotidienne.

Finalement, l’expertise en science des données et en IA des membres du CERCL pourra soutenir le développement de projets appliqués répondants à des besoins spécifiques de nos partenaires externes. Par exemple dans le domaine pharmaceutique, avec les agences gouvernementales dans l’établissement de dispositifs de surveillance ou de prédiction des maladies animales ou encore avec les associations de vétérinaires et de propriétaires d’animaux.

Le responsable intérimaire de cet axe est Dr Émile Bouchard. Nous remercions Dr Simon Dufour pour sa participation à la définition des objectifs de cet axe.

Les membres de cet axe sont:

Juan Carlos Arango SabogalMarilyn Dunn
Marie-Odile Benoit-BiancamanoMila Freire
Émile BouchardLouis Kamus
Julie Brind'AmourMathilde Leclère
Sébastien BuczinskiAlexandre Thibodeau
Simon DufourPablo Valdes Donoso

 

 

Axe Biosécurité

L’axe biosécurité vise à soutenir, développer et mettre en valeur les expertises et les connaissances présentes à la FMV en lien avec la prévention et le contrôle des maladies infectieuses contagieuses et/ou zoonotiques. Les activités sous cet axe seront également développées en collaboration et complémentarité avec les différents experts, chaires et équipes de recherche de la FMV et de l’Université de Montréal. La biosécurité en milieu vétérinaire est une discipline transversale qui reconnaît un grand nombre d’implications tant en santé animale, qu’en santé publique. De par les activités et les objectifs poursuivis en biosécurité, cet axe est intimement lié aux autres axes.

Les activités de cet axe s’orienteront selon les trois points suivants :

  1. Répertorier les activités de recherche suivant leur domaine d’application, notamment la biosécurité en milieu hospitalier, en contexte d’élevage et en lien avec la santé publique (zoonoses, salubrité alimentaire, etc.).
  2. Générer des applications directes à partir des connaissances issues de la recherche au sein des différents milieux cliniques. Celles-ci fourniront également un support d’apprentissage direct aux étudiants de la FMV.
  3. Devenir un interlocuteur privilégié en raison du regroupement d’expertises multiples dans le cadre de demandes de projets ou lors d’initiatives issues de partenaires impliqués dans la biosécurité à plus haut niveau comme l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le MAPAQ, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), le Centre de recherche en santé publique de l’Université de Montréal, les associations vétérinaires et de producteurs et éleveurs assurant un lien avec la santé humaine.

La responsable intérimaire de cet axe est Dre Marion Allano.

Les membres de cet axe sont :

 

Marion AllanoMila Freire
Juan Carlos Arango SabogalYves Rondenay
Simon DufourJean-Philippe Roy
Gilles FecteauJean-Pierre Vaillancourt
Axe Recherche appliquée et translationnelle

Cet axe est une composante majeure de la recherche biomédicale vétérinaire. Par son orientation, cet axe représente un réceptacle de tous les axes précédents et vise à développer des applications cliniques à partir des découvertes et des connaissances fondamentales et appliquées. Il favorise les opportunités de financement par des fonds privés et publics dans le but d’explorer de nouvelles avenues et de nouveaux concepts de la recherche appliquée. C’est aussi un axe qui regroupe des professeurs et cliniciens enseignants sans affiliation reconnue à un centre ou un groupe et dont la recherche ou expertise est appliquée et translationnelle.

L’axe de recherche appliquée et translationnelle favorise :

  1. Le transfert :

    • Élaborer des applications cliniques à partir de découvertes de la recherche fondamentale et appliquée et favoriser son exploration;
    • Développer une plateforme de mobilisation des connaissances auprès des utilisateurs finaux, sur le terrain, avec la collaboration des professeurs et cliniciens enseignants, des producteurs et de l’industrie.

  2. Le partage :

    • Faciliter le partage des ressources (les chercheurs qui bénéficient de financement ponctuel pourraient avoir accès à des assistants de recherche, des techniciens et du matériel).
    • Cartographier les compétences des membres du CERCL pour faciliter l’orientation des projets et la collaboration des membres.

  3. L’éducation :

    • Créer une synergie avec le service de la formation continue pour diffuser l’information et la formation à différents publics cibles : vétérinaires praticiens, étudiants au doctorat en médecine vétérinaire et aux cycles supérieurs, associations d’éleveurs, partenaires oeuvrant en santé animale, etc.

 

Le responsable intérimaire de cet axe est Dr Younès Chorfi.

Les membres de cet axe sont:

Levon AbrahamyanCarolyn Gara-Boivin
Jérôme Del CastilloMarie-Lou Gaucher
Marie-Claude BlaisClaire Grosset
Marie-Odile Benoit-BiancamanoLouis Kamus
Martine BoulianneIsabelle Langlois
Julie Brind'AmourSheila Laverty
Sébastien BuczinskiJean-Pierre Lavoie
Aude CastelMathilde Leclère
Inga-Catalina Cruz BenedettiSylvain Nichols
Younes ChorfiThomas Parmentier
Marcio CostaMarjolaine Rousseau
Jocelyn DubucJean-Philippe Roy
Yvan DumaisLawrence C. Smith
Marilyn DunnAlexandre Thibodeau
Gilles FecteauJean-Pierre Vaillancourt
Mila FreireMaria Vanore
RESSOURCES AUX MEMBRES

1.1.1 Mise en commun des ressources

Un inventaire des expertises et des ressources humaines et matérielles sera effectué afin de permettre sur demande, leur utilisation par les membres à des fins de recherche et/ou de diffusion d’expertise. Voici une liste non exhaustive de ressources pouvant être mises en commun :

  • Sollicitation de personnel d’aide technique non engagé à temps plein afin de consolider leur poste.
  • Valorisation d’expertises spécifiques dans le cadre de collaborations intra et extra facultaires.
  • Équipement pouvant aussi être mis à disposition des membres permettant ainsi une meilleure ventilation des frais d’entretien selon les utilisateurs
  • Tests diagnostiques fournis, élaborés ou réalisés par des membres ou leur équipe pouvant être utilisés par d’autres.

Ces ressources peuvent aussi découler des interactions entre membres suite au réseautage (cf. point suivant).

1.1.2 Élaboration d’un réseautage

Des activités de présentation des expertises présentent au sein des différents axes et des réunions sont organisées régulièrement. Le format de ces réunions s’établit selon un schéma intégrant :

  • Présentation des activités de recherche et d’expertise d’un membre (voir d’une personne externe invitée);
  • Discussion thématique autour de l’axe de recherche et d’expertise présentée;
  • Discussions informelles et échanges entre membres/étudiants du second et du troisième cycle universitaire.

1.1.3 Demande de financement

Le CERCL soutient des professeurs pour des demandes de financement interfacultaires ou interuniversitaires structurantes.

1.1.4 Visibilité des membres

Les professeurs et cliniciens enseignants du CERCL bénéficient d’une visibilité spécifique au sein d’une page web facultaire dédiée au CERCL.

ACTIVITÉS
1- Liste des activités réalisées dans le cadre du CERCL et financées par le MAPAQ.

Voici une liste des activités réalisées dans le cadre du CERCL et financées par le MAPAQ.

  • Réalisation d'une étude coûts-bénéfices sur la vaccination de masse des petits ruminants contre la fièvre Q et développement d'une campagne de vaccination de masse contre la fièvre Q. J. Arsenault (PI) et H. Carabin (Co-chercheure).
  • Réalisation d’enquêtes sur l’utilisation des antibiotiques dans les secteurs de la volaille et des petits ruminants. J. Arsenault (PI) et M. Boulianne (Co-chercheure).
  • Réalisation d’enquêtes sur l’utilisation des antibiotiques dans les secteurs du veau lourd. S. Buczinski (PI) et J. Bermann (Post-doctorante).
  • Élaborer un rapport sectoriel de l’utilisation des antibiotiques pour le secteur des bovins laitiers à partir des données de vente des vétérinaires du logiciel VetExpert. S. Dufour (PI)
  •  Réaliser un rapport sur les ventes globales d’antibiotiques du grossiste CDMV Inc de 2016 à 2020. J. C. Arango Sabogal (PI)
  • Développement d’un programme de monitorage des antibiotiques en santé animale. S Buczinski (PI) et Comité d’orientation transdisciplinaire et multifacultaire (mettre lien avec composition exacte)

Dans le contexte de la politique de prévention en santé (2016-2025) du Gouvernement du Québec, le MAPAQ a confié le mandat à la FMV de développer une Étude de l’acceptabilité et de la faisabilité d’un système de monitorage des antibiotiques en santé animale (2018-mars 2021).

Une année de transition (2021-2022) a ensuite permis d’approfondir certains travaux de l’étude de faisabilité et de se préparer à la co-construction d’une entente de principe pour l’accès et le partage des données en santé animale. Le développement d’un programme de monitorage est prévu pour les années futures (cf. figure 1 et description du Programme de monitorage des antibiotiques en santé animale)

Le développement de ces travaux se fait grâce à un comité d’orientation transdisciplinaire et multifacultaire dont voici la composition :

TechniqueJuridiqueÉthiqueGouvernance et délibérationImplantation
Cécile Aenishaenslin (Professeure, FMV-UdeM)
Julie Arsenault (Professeure, FMV-UdeM)
Émile Bouchard (Professeur, FMV-UdeM)
Martine Boulianne (Professeure, FMV-UdeM)
Simon Dufour (Professeur, FMV-UdeM)  
Christian Klopfenstein (Responsable santé et biosécurité, CDPQ)
Marie-Ève Lambert (Professeure, FMV-UdeM)
Gino Vaillancourt (Directeur de DSAHR)

Konstantia Koutouki (Professeure, FD-UdeM) Bryn Williams-Jones (Professeur en bioéthique, UdeM)Jonathan Abitbol (Spécialiste en co-construction- BRDV)  
Dany Plourde (Conseiller, transfert technologique et innovation - Ivado)
Geneviève Baril (Fonction délibération publique à l’OBVIA)
Sébastien Buczinski (Professeur, FMV-UdeM)
Nicolas Martin (Responsable des mandats et des partenariats - OBVIA)
Hugo Plante (Direction de la santé animale MAPAQ)  

La figure 1 ci-dessous détaille les grandes étapes de la mise en place de ce programme de monitorage. Le Programme de monitorage des antibiotiques en santé animale est détaillé dans le document ci-joint :

 

2- Autres études menées à la Faculté de médecine vétérinaire sur l’usage des antibiotiques et la résistance aux antibiotiques

Autres études menées à la Faculté de médecine vétérinaire sur l’usage des antibiotiques et la résistance aux antibiotiques (liste en construction) :

  • Évolution de l'utilisation des antibiotiques et de l'antibiorésistance dans les troupeaux laitiers québécois avant et après la mise en application d'un règlement sur les antibiotiques d'importance critique. J- P Roy (PI) et C. Aenishaenslin, D. Francoz, S. Dufour, M. Archambault, J. Fairbrother, M-E. Paradis, H. Lardé (Co-chercheurs). Programme et durée: Innov’Action 2020-2023
  • Développement, validation et mise en place d'un outil de benchmarking de l'utilisation des antibiotiques dans les troupeaux laitiers du Québec. S. Dufour (PI) et C. Aenishaenslin, D. Francoz, J-P. Roy, H. Lardé, S. Buczinski (Co-chercheurs). Programme et durée: Innov’Action 2021-2024
  • Analyse du résistome des bovins laitiers au Québec avant et après la mise en place du règlement sur l’administration d’antibiotiques de catégorie 1. J.-P. Roy (PI) et A. Thibodeau, J. Fairbrother, M. Archambault, D. Francoz, S. Dufour, M-L Gauthier, C. Côté, D. Poulin-Laprade (Co-chercheurs). Programme et durée: Nouvelles initiatives Op+lait 2021-2022
OUTILS

 

Liste des appareils


Recrutement des étudiants stagiaires

 

  • Stagiaires en santé animale / ou stagiaires en Biotechnologies pour l’été 2022 (CÉGEP de Saint-Hyacinthe)

Si vous désirez soumettre une offre de stage d’été aux étudiants, veuillez remplir le formulaire de stage en ligne : EMPLOI-STAGE EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES. Ces stages s’adressent aux étudiants de 1re et 2e année. Les emplois-stages se déroulent de mai à août suivant la 1re et la 2e année de formation des étudiants. Les stages doivent être d’une durée de 8 à 13 semaines consécutives et d’un minimum de 224 heures. Le gouvernement du Canada offre aux employeurs un incitatif financier pour l’embauche d’étudiants. Les « Projets soutenant la protection de l'environnement » et les « Projets concernant l’Agriculture » seront priorisés à Saint-Hyacinthe.

 

  • Stagiaires en Biotechnologies / avril-juin 2023 (Institut universitaire de technologie de la France)

Vous avez aussi la possibilité de recruter des étudiants de l’IUT de la France. Les étudiants doivent faire un stage subventionné majoritairement par la France. Le niveau des étudiants doit être équivalent au collégial ou fin du collège (19-20 ans). Ils doivent détenir de très bonnes habilités au niveau technique. Les stages doivent être d’une durée de 10 à 16 semaines consécutives. 

 


Les locaux de recherche

  • Le local 1402 (situé près du Presse Café) est disponible et équipé de divers appareils (balance, plaque agitatrice, pH-mètre, microscope, bain-marie, vortex, etc.). Une hotte chimique et une hotte biologique, dûment certifiées, sont aussi disponibles. Pour accéder au local, veuillez contacter M. Frédéric Berthiaume, coordonnateur de laboratoire au vice-décanat à la recherche. Voici la Procédure de fonctionnement du laboratoire.
  • Il est aussi possible d’utiliser un congélateur commun (-80oC) situé au local 3427 au 3ème étage du pavillon 1500, des Vétérinaires. Pour avoir accès au congélateur, veuillez contacter Mme Charlène Rico, adjointe au directeur du Département de sciences cliniques.

 

NOUS JOINDRE

Centre d’expertise et de recherche clinique en santé et bien-être animal

Faculté de médecine vétérinaire
Université de Montréal

(450) 773-8521
(514) 343-6111

3200, rue Sicotte
Saint-Hyacinthe (Qc)
J2S 2M2

cercl@medvet.umontreal.ca

 

Le directeur intérimaire du CERCL :

  • Dr Jean-Pierre Lavoie

Les responsables intérimaires de chacun des axes du CERCL :

  • Bien-être animal: Dre Marion Desmarchelier
  • Antibiogouvernance: Dre Martine Boulianne
  • Mégadonnées et intelligence artificielle: Dr Émile Bouchard
  • Recherche clinique et translationnelle: Dr Younes Chorfi
  • Biosécurité: Dre Marion Allano

 

Définition de la notion du terme «recherche clinique » utilisé pour le CERCL : 

La recherche clinique est une composante à la fois de la recherche médicale et de la santé. Elle vise à comprendre les maladies (animales**) afin de les prévenir et de les traiter tout en promouvant la santé. La recherche clinique englobe un ensemble d’études impliquant des interactions avec des patients, du matériel ou des données cliniques à des fins diagnostiques et finalement avec la population appartenant à l’une des catégories suivantes : (1) mécanismes de la maladie (étiopathogénèse); (2) recherche intégrative bidirectionnelle (translationnelle); (3) connaissances cliniques, détection, diagnostic et antécédents/histoires naturels de maladie; (4) interventions thérapeutiques, y compris le développement et les essais cliniques de médicaments, de produits biologiques, d’appareils et d’instruments; (5) la prévention (primaire et secondaire) et la promotion de la santé; (6) recherche comportementale; (7) la recherche sur les services de santé y compris les résultats et la rentabilité; (8) épidémiologie; et (9) des essais communautaires et gérés axés sur les soins.

Le terme animal a été ajouté par rapport au terme « human » qui était utilisé dans cette définition initialement adaptée à la médecine humaine.

Définition issue de la définition traduite du National Institute of Health : Clinical Research: A National Call to Action, November 1999 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK220717/

NOUS JOINDRE

Centre d’expertise et de recherche clinique en santé et bien-être animal
Faculté de médecine vétérinaire
Université de Montréal

(450) 773-8521
(514) 343-6111

3200, rue Sicotte
Saint-Hyacinthe (Qc)
J2S 2M2

cercl@medvet.umontreal.ca

PROJETS

Vous avez un projet à soumettre au Centre d’expertise et de recherche clinique en santé et bien-être animal?

Envoyez une brève description du projet ou du problème que vous rencontrez et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.