Passer au contenu

/ Faculté de médecine vétérinaire

Je donne

Rechercher

Crédit photo: Marco Langlois (FMV)

Chloé Rosa-Teijeiro, étudiante à la maîtrise (M.Sc.).

J’explore les mécanismes de résistance de Leishmania.

Les stratégies déployées par l’Organisation mondiale de la Santé dans le but de contrôler et d’éliminer la leishmaniose, une maladie parasitaire zoonotique*, comprennent, entre autres, l’implication accrue des vétérinaires afin d’utiliser une approche plus intégrée de la santé. Il n’existe que très peu de traitements disponibles contre cette maladie et l’utilisation sans contrôle de ceux-ci, auprès des humains et des animaux, a entrainé l’émergence grandissante de parasites résistants.

Dans ce projet, j’ai réalisé des analyses comparatives qui m’ont permis d’identifier les gènes qui contribuent à la résistance de Leishmania lorsque soumis à des concentrations de Topotecan, un médicament contre les tumeurs qui est également efficace contre le parasite.

Pour la validation des gènes découverts pendant les tests de dépistage, j’utilise la technologie CRISPR-Cas qui permet d’éditer le génome du parasite en enlevant, en ajoutant ou en modifiant, des sections précises de l’ADN.

Cette étude va contribuer au développement d’une thérapie alternative aux traitements présentement disponibles, mais rendus inefficaces par la résistance aux antiparasitaires.

* maladie qui se transmet de l'animal à l'homme ou vice-versa

Direction de recherche

Co-direction

Financement du projet

  • Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FQRNT)

Bourses et prix obtenus

Implication étudiante