Passer au contenu

/ Faculté de médecine vétérinaire

Je donne

Rechercher

Experts en : COVID19

Abrahamyan, Levon

ABRAHAMYAN, Levon

Professeur adjoint

L’objectif à long terme de mon programme de recherche concerne l’étude des interactions hôte-virus en vue de mieux comprendre la complexité de ces interactions et de développer de nouvelles approches antivirales permettant un contrôle efficace des infections virales. Mon équipe utilise des techniques de pointe en biologie moléculaire, microscopie et virologie afin d’identifier les principaux facteurs moléculaires qui contribuent à la pathogenèse de virus animaux d’importance en santé humaine et en santé animale (p.ex. : le virus du syndrome respiratoire et reproducteur porcin (vSRRP), le virus de la diarrhée épidémique porcine (vDEP, un coronavirus), le virus de la maladie aléoutienne du vison (AMDV), le virus Zika, la dengue, SRAS, etc. De plus, je m'intéresse particulièrement au Varroa destructor, un parasite de type tique qui infeste les ruches, attaque les abeilles et leur transmet des virus.

Notre compréhension actuelle des interactions complexes entre les virus et l'animal est limitée pour un grand nombre de virus qui affectent la santé animale. Ce déficit de connaissance limite notre capacité à développer des vaccins efficaces ainsi que des stratégies antivirales. Les virus infectent les cellules animales pour assurer leur survie et leur reproduction en détournant en leur faveur les mécanismes moléculaires des cellules de l'hôte.

Les mécanismes par lesquels les virus exercent leur fonction sur l'hôte sont variables, soit qu'ils modulent la progression du cycle cellulaire, soit qu’ils stimulent ou inhibent les points de contrôle de signalisation cellulaire altérant les mécanismes de mort cellulaire programmée (apoptose) ou d'autophagie.

Plusieurs virus ont fait les manchettes depuis les 30 dernières années (p. ex.: virus Ébola, SARS, VIH, Zika, coronavirus, etc.). Quoique ces virus soient dirigés vers l'humain, il ne faut pas sous-estimer l'importance des virus véhiculés par les animaux, car certains virus peuvent être transmis aux humains (virus zoonotiques) et la compréhension de leur mécanisme d'infection permet de se préparer pour de futures épidémies.

De plus, les déplacements et le commerce international fournissent de nouvelles occasions environnementales pour l'apparition ou la réapparition de virus. Définir les interactions complexes entre les divers virus et l’hôte permettra d'améliorer notre compréhension de ces pathogènes chez l'animal et l'humain afin d'élucider de nouvelles approches mieux ciblées pour contrôler ces pathogènes et les épidémies. Mon équipe réalise divers projets de caractérisation de nouveaux virus (virus émergents) et de virus réémergents.

Lire plus…

Profil complet

Gagnon, Carl  A.

GAGNON, Carl A.

Professeur titulaire

Les maladies infectieuses animales et tout particulièrement les maladies virales porcines telles que le syndrome reproducteur et respiratoire porcin, les maladies associées au circovirus porcin et la grippe porcine. Certains projets de recherche du Dr Gagnon ciblent: 1) le développement de vaccin et 2) l'étude de la pathogenèse des infections animales mixtes (bactéries-virus, virus-virus) et donc qui étudient les interactions pathogènes-pathogènes. De plus, en tant que directeur du seul laboratoire universitaire québécois de diagnostic des maladies infectieuses animales vétérinaires, le Dr Gagnon réalise divers projets de caractérisation de nouveaux virus et de virus réémergents.

Publications récentes du chercheur:

  1. C. Savard, F. Alvarez, C. Provost, Y. Chorfi, S. D’Allaire, M.-O. Benoit-Biancamano, C.A. Gagnon. FosteraTM PRRS modified live vaccine efficacy against a Canadian heterologous virulent field strain of porcine reproductive and respiratory syndrome virus (PRRSV). Can J Vet Res 2016; 80(1):1-11. PMID: 26732457
  2. C. Bellehumeur, O. Nielsen, L. Measures, L. Harwood, T. Goldstein, B. Boyle and C.A. Gagnon. Herpesviruses including novel gammaherpesviruses are widespread among phocid seal species in Canada. J Wildlife Diseases 2016;52(1):70-81. PMID: 26555112
  3. J.A. Ferreira Barbosa, J. Labrie, F. Beaudry, C.A. Gagnon, M. Jacques. Actinobacillus pleuropneumoniae induces SJPL cell cycle arrest in G2/M-phase and inhibits porcine reproductive and respiratory syndrome virus replication Virology Journal 2015. Nov 14;12(1):188. PMID: 26577697C.
  4. Bellehumeur, B. Boyle, S.J. Charette, J. Harel, Y. L’Homme, L. Masson, C.A. Gagnon. Propidium monoazide (PMA) and ethidium bromide monoazide (EMA) improve DNA array and high-throughput sequencing of porcine reproductive and respiratory syndrome virus identification. J Virol Methods 2015;222:182-191. PMID: 26129867
  5. C. Savard, C.A. Gagnon, Y. Chorfi. Deoxynivalenol (DON) naturally contaminated feed impairs the immune response induced by porcine reproductive and respiratory syndrome virus (PRRSV) live attenuated vaccine. Vaccine 2015;33:3881–3886. PMID: 26117152
  6. C. Savard, C. Provost, F. Alvarez, V. Pinilla, N. Music, M. Jacques, C.A. Gagnon, Y. Chorfi. Effects of deoxynivalenol (DON) mycotoxin on in vivo and in vitro porcine circovirus type 2 infections. Vet Microbiol. 2015;176(3-4):257-67. PMID: 25717015
  7. C. Bellehumeur, S. Lair, C.H. Romero, C. Provost, O. Nielsen, C.A. Gagnon. Identification of a novel herpesvirus associated with a penile proliferative lesion in a beluga (Delphinapterus leucas). 2015. J. Wildlife Diseases. 2015;51(1):244-9. PMID: 25375944
  8. S. Chénier, M. Boulianne, C.A. Gagnon. Post-vaccinal reovirus infection with high mortality in breeder chicks. Avian diseases. 2014;58(4):659-665. PMID: 25619015
  9. C. Lévesque, C. Provost, J. Labrie, Y. Hernandez Reyes, J.A Burciaga Nava; C.A Gagnon, M. Jacques. Actinobacillus pleuropneumoniae possesses an antiviral activity against porcine reproductive and respiratory syndrome virus. PLoS One 2014 May 30;9(5):e98434. PMID:24878741
  10. Y. Wang, C.A. Gagnon, C. Savard, N. Music, M. Srednik, M. Segura, C. Lachance, C. Bellehumeur, M. Gottschalk. Capsular sialic acid of Streptococcus suis serotype 2 binds to swine influenza virus and enhances bacterial interactions with virus-infected tracheal epithelial cells. Infection and Immunity 2013; 81(12):4498-4508.
  11. C. Bellehumeur, B. Boyle, I. Mandeville and C.A. Gagnon. High-throughput sequencing revealed the presence of an unforeseen parvovirus species in Canadian swine: the porcine partetravirus. Can Vet J 2013;54(8):787-789.
  12. C. Provost, J.J. Jia, N. Music, C. Lévesque, M.-È. Lebel, J.R.E. del Castillo, M. Jacques and C.A. Gagnon. Identification of a new cell line permissive to porcine reproductive and respiratory syndrome virus infection and replication which is phenotypically distinct from MARC-145 cell line. Virol J. 2012 Nov 13;9:267.
  13. D. Tremblay, V. Allard, J.-F. Doyon, C. Bellehumeur, J.G. Spearman, J. Harel, and C.A. Gagnon. Emergence of a new swine H3N2 and pandemic (H1N1) 2009 influenza A virus reassortant in two Canadian animal populations, mink and swine. J Clin Microbiol 2011; 49(12):4386–4390.
  14. C.A. Gagnon, N. Music, G. Fontaine, D. Tremblay, J. Harel. Emergence of a new type of porcine circovirus (PCV) in swine: a type 1 and type 2 PCV recombinant. Vet Microbiol 2010;144:18-23.
Lire plus…

Profil complet

Ogden, Nicholas

OGDEN, Nicholas

Professeur associé

Les recherches du Dr Ogden portent sur l’évaluation des risques en étudiant l’écologie, l’épidémiologie et la diversité génétique des vecteurs et des micro-organismes zoonotiques et à transmission vectorielle, l’évaluation des impacts des changements climatiques sur les zoonoses et les maladies à transmission vectorielle, et la création d’outils pour l’adaptation de la santé publique.

En tant que directeur de la division des sciences des risques pour la santé publique à l'Agence de la santé publique du Canada, il dirige des programmes sur l’évaluation des risques de maladies infectieuses basée sur des modèles, l’analyse épidémiologique avancée, la géomatique de la santé publique, l’épidémiologie moléculaire et la synthèse des connaissances. Les domaines d’intérêt comprennent les zoonoses, les maladies à transmission vectorielle, les maladies d’origine alimentaire et les effets des changements climatiques.

Lire plus…

Profil complet