Passer au contenu

/ Faculté de médecine vétérinaire

Je donne

Rechercher

Experts en : Biologie moléculaire

Abrahamyan, Levon

ABRAHAMYAN, Levon

Professeur adjoint

L’objectif à long terme de mon programme de recherche concerne l’étude des interactions hôte-virus en vue de mieux comprendre la complexité de ces interactions et de développer de nouvelles approches antivirales permettant un contrôle efficace des infections virales. Mon équipe utilise des techniques de pointe en biologie moléculaire, microscopie et virologie afin d’identifier les principaux facteurs moléculaires qui contribuent à la pathogenèse de virus animaux d’importance en santé humaine et en santé animale (p.ex. : le virus du syndrome respiratoire et reproducteur porcin (vSRRP), le virus de la diarrhée épidémique porcine (vDEP, un coronavirus), le virus de la maladie aléoutienne du vison (AMDV), le virus Zika, la dengue, SRAS, etc. De plus, je m'intéresse particulièrement au Varroa destructor, un parasite de type tique qui infeste les ruches, attaque les abeilles et leur transmet des virus.

Notre compréhension actuelle des interactions complexes entre les virus et l'animal est limitée pour un grand nombre de virus qui affectent la santé animale. Ce déficit de connaissance limite notre capacité à développer des vaccins efficaces ainsi que des stratégies antivirales. Les virus infectent les cellules animales pour assurer leur survie et leur reproduction en détournant en leur faveur les mécanismes moléculaires des cellules de l'hôte.

Les mécanismes par lesquels les virus exercent leur fonction sur l'hôte sont variables, soit qu'ils modulent la progression du cycle cellulaire, soit qu’ils stimulent ou inhibent les points de contrôle de signalisation cellulaire altérant les mécanismes de mort cellulaire programmée (apoptose) ou d'autophagie.

Plusieurs virus ont fait les manchettes depuis les 30 dernières années (p. ex.: virus Ébola, SARS, VIH, Zika, coronavirus, etc.). Quoique ces virus soient dirigés vers l'humain, il ne faut pas sous-estimer l'importance des virus véhiculés par les animaux, car certains virus peuvent être transmis aux humains (virus zoonotiques) et la compréhension de leur mécanisme d'infection permet de se préparer pour de futures épidémies.

De plus, les déplacements et le commerce international fournissent de nouvelles occasions environnementales pour l'apparition ou la réapparition de virus. Définir les interactions complexes entre les divers virus et l’hôte permettra d'améliorer notre compréhension de ces pathogènes chez l'animal et l'humain afin d'élucider de nouvelles approches mieux ciblées pour contrôler ces pathogènes et les épidémies. Mon équipe réalise divers projets de caractérisation de nouveaux virus (virus émergents) et de virus réémergents.

Lire plus…

Profil complet

Alassane-Kpembi, Imourana

ALASSANE-KPEMBI, Imourana

Professeur adjoint

Dr Imourana Alassane-Kpembi détient un DMV de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal), et un PhD de Toxicologie de l’Université de Toulouse (France). Sa thématique de recherche s’articule autour des effets sur la santé des expositions chroniques et à faibles doses aux mycotoxines, et à d’autres contaminants naturels, individuellement ou en mélange. Il s’intéresse particulièrement aux effets sur l’immunité, la santé intestinale, et la fonction de reproduction. Les travaux de recherche de Dr Alassane-Kpembi conjuguent des approches in vitro, ex-vivo et in vivo utilisant le porc comme modèle expérimental de prédilection, en raison de la finalité duale agronomique et biomédicale de cette espèce.

Lire plus…

Profil complet

Boyer, Alexandre

BOYER, Alexandre

Professeur agrégé

  • Fonction des cellules de Leydig et de Sertoli
  • Infertilité
  • Endocrinologie moléculaire
  • Stéroïdogenèse
  • Voie des WNTs et Hippo

Les voie de signalisation WNT et Hippo sont impliquées dans la régulation d’un large spectre de processus biologiques incluant le développement embryonnaire, la détermination et la différentiation cellulaire et le maintien de l’homéostasie tissulaire. 

Mon laboratoire s’intéresse, par l’étude de modèles de culture cellulaire et de souris transgéniques, à identifier les rôles joués par ces voies au niveau de l’axe hypothalamo-hypophyso-gonadique.

Lire plus…

Profil complet

Fernandez Prada, Christopher

FERNANDEZ PRADA, Christopher

Professeur adjoint

New methods for expediting the discovery of drug targets and increase current understanding of the optimal pharmacology for treating zoonotic-parasite infections would help to reassess current therapies and develop new effective drugs. Despite zoonotic parasites have become a great risk for both Canadians and livestock, their study has undergone neglected for many years. In this way, our research team is trying to tackle major zoonotic parasites (mainly Cryptosporidium, Giardia and Leishmania) by means of innovative therapeutic approaches while understanding the mechanisms underlying drug resistance and ruling host-pathogen interactions, with an special focus on exosomes. 

Lire plus…

Profil complet

GODOY, Pablo

Professeur adjoint

Le programme de recherche du Dr Pablo Godoy couvre l'étude des hélminthes vétérinaires et enquête sur deux grands sujets:

  1. Résistance aux vermifuges: à travers des études approfondies sur les bases moléculaires de la résistance aux vermifuges par les strongles des animaux, on cherche comment ce phénomène se développe dans les strongles.Interaction hôte-parasite: Comment les molécules produites par les vers vont favoriser l'établissement dans l'hôte et induire la réponse immunitaire.
  2. Interaction hôte-parasite: Comment les molécules produites par les vers vont favoriser l'établissement dans l'hôte et induire la réponse immunitaire.
Lire plus…

Profil complet

Ogden, Nicholas

OGDEN, Nicholas

Professeur associé

Les recherches du Dr Ogden portent sur l’évaluation des risques en étudiant l’écologie, l’épidémiologie et la diversité génétique des vecteurs et des micro-organismes zoonotiques et à transmission vectorielle, l’évaluation des impacts des changements climatiques sur les zoonoses et les maladies à transmission vectorielle, et la création d’outils pour l’adaptation de la santé publique.

En tant que directeur de la division des sciences des risques pour la santé publique à l'Agence de la santé publique du Canada, il dirige des programmes sur l’évaluation des risques de maladies infectieuses basée sur des modèles, l’analyse épidémiologique avancée, la géomatique de la santé publique, l’épidémiologie moléculaire et la synthèse des connaissances. Les domaines d’intérêt comprennent les zoonoses, les maladies à transmission vectorielle, les maladies d’origine alimentaire et les effets des changements climatiques.

Lire plus…

Profil complet