Passer au contenu

/ Faculté de médecine vétérinaire

Je donne

Rechercher

Experts en : Microbiologie

Abrahamyan, Levon

ABRAHAMYAN, Levon

Professeur adjoint

L’objectif à long terme de mon programme de recherche concerne l’étude des interactions hôte-virus en vue de mieux comprendre la complexité de ces interactions et de développer de nouvelles approches antivirales permettant un contrôle efficace des infections virales. Mon équipe utilise des techniques de pointe en biologie moléculaire, microscopie et virologie afin d’identifier les principaux facteurs moléculaires qui contribuent à la pathogenèse de virus animaux d’importance en santé humaine et en santé animale (p.ex. : le virus du syndrome respiratoire et reproducteur porcin (vSRRP), le virus de la diarrhée épidémique porcine (vDEP, un coronavirus), le virus de la maladie aléoutienne du vison (AMDV), le virus Zika, la dengue, etc. De plus, je m'intéresse particulièrement au Varroa destructor, un parasite de type tique qui infeste les ruches, attaque les abeilles et leur transmet des virus.

Notre compréhension actuelle des interactions complexes entre les virus et l'animal est limitée pour un grand nombre de virus qui affectent la santé animale. Ce déficit de connaissance limite notre capacité à développer des vaccins efficaces ainsi que des stratégies antivirales. Les virus infectent les cellules animales pour assurer leur survie et leur reproduction en détournant en leur faveur les mécanismes moléculaires des cellules de l'hôte.

Les mécanismes par lesquels les virus exercent leur fonction sur l'hôte sont variables, soit qu'ils modulent la progression du cycle cellulaire, soit qu’ils stimulent ou inhibent les points de contrôle de signalisation cellulaire altérant les mécanismes de mort cellulaire programmée (apoptose) ou d'autophagie.

Plusieurs virus ont fait les manchettes depuis les 30 dernières années (p. ex.: virus Ébola, SARS, VIH, Zika, coronavirus, etc.). Quoique ces virus soient dirigés vers l'humain, il ne faut pas sous-estimer l'importance des virus véhiculés par les animaux, car certains virus peuvent être transmis aux humains (virus zoonotiques) et la compréhension de leur mécanisme d'infection permet de se préparer pour de futures épidémies.

De plus, les déplacements et le commerce international fournissent de nouvelles occasions environnementales pour l'apparition ou la réapparition de virus. Définir les interactions complexes entre les divers virus et l’hôte permettra d'améliorer notre compréhension de ces pathogènes chez l'animal et l'humain afin d'élucider de nouvelles approches mieux ciblées pour contrôler ces pathogènes et les épidémies. Mon équipe réalise divers projets de caractérisation de nouveaux virus (virus émergents) et de virus réémergents.

Lire plus…

Profil complet

BOUCHARD, Catherine

Professeure associée

Dre Bouchard travaille en collaboration avec plusieurs chercheur(e)s sur les déterminants du risque associés à la maladie de Lyme et autres maladies transmises par les tiques  au Canada. Son travail consiste à comprendre où se retrouvent les tiques et plus particulièrement celles infectées par des agents microbiens pathogènes pour les humains et les animaux dans le contexte des changements climatiques. Elle s’intéresse et contribue depuis 2007 à la conception et à la réalisation d’activités de recherche, de surveillance et de contrôle de foyers émergents de la maladie de Lyme et autres maladies transmises par les tiques à travers le pays. Dre Bouchard s’intéresse plus particulièrement aux facteurs socio-comportementaux et environnementaux qui influencent le risque des maladies transmises par les tiques. Son expertise spécifique en analyse statistique et spatiale soutien ce dernier intérêt. Elle manifeste avoir trouvé son terrain de jeu, soit le domaine des maladies infectieuses à l’interface homme-animal-environnement.

Lire plus…

Profil complet

Dubreuil, Daniel

DUBREUIL, Daniel

Professeur titulaire

Les objectifs du laboratoire de recherche sont de parfaire les connaissances sur les mécanismes de pathogenèse d’Escherichia coli entérotoxinogènes. En particulier, le rôle des toxines résistantes à la chaleur dans le déclenchement de diarrhée chez l’animal est étudié. Celles-ci sont des molécules de petits poids moléculaires et inclus les toxines STa et STb ainsi que la toxine EAST1 (enteroaggregative heat-stable toxin 1). Ces toxines sont impliquées dans des diarrhées aqueuses responsables de pertes économiques dues au retard de croissance, au traitement ainsi que, à certaines occasions, à la mortalité de l’animal. Nous nous intéressons à l’action de ces toxines sur les cellules de la muqueuse intestinale. Les expériences sont conduites à l’aide de cellules de petit intestin et de colon en culture. Nous étudions plus particulièrement l’effet de ces toxines sur les jonctions serrées qui pourrait expliquer, du moins en partie, la perte d’électrolytes et d’eau résultant d’intoxication avec les ETEC. L’effet de certaines molécules d’origine végétale sur la production et la toxicité de ces toxines est aussi au programme.

Ces études visent à mieux comprendre la pathologie observée ainsi que déterminer des méthodes pour prévenir les effets néfastes des toxines et/ou protéger à long terme, par la vaccination ou autre moyens les animaux.

Lire plus…

Profil complet

Fairbrother, John Morris

FAIRBROTHER, John Morris

Professeur accrédité, Professeur titulaire

  • Surveillance des E.coli pathogènes chez les animaux et zoonotiques
  • Influence des facteurs environnementaux sur les gènes de virulence et de résistance antimicrobienne d’E.coli dans l’écosystème intestinal de différentes espèces animales
  • Identification de nouvelles adhésines fimbriaires
  • Caractérisation du mécanisme d’attachement et d’effacement des E. coli d’origine animale
  • Étude de la pathogénicité des E. coli
  • Identification de facteurs de virulence d’E.coli causant la diarrhée post-sevrage chez le porc
  • Vaccination et autres stratégies de prévention de la diarrhée post-sevrage associée à E.coli chez les animaux de production
Lire plus…

Profil complet

Gottschalk, Marcelo

GOTTSCHALK, Marcelo

Professeur titulaire

Travaux sur la méningite causée par Streptococcus suis, un pathogène du porc (zoonose: transmise à l'Homme). Laboratoire de sérotypie: référence internationale. Laboratoire de diagnostic sérologique de la pleuropneumonie porcine (laboratoire de référence international).

Lire plus…

Profil complet

Jacques, Mario

JACQUES, Mario

Professeur titulaire

Mon laboratoire s'intéresse aux facteurs de virulence des bactéries pathogènes. Nous nous intéressons plus particulièrement aux polysaccharides de surface et à leur implication dans la colonisation des muqueuses de l'hôte et la formation de biofilms. Nous utilisons comme modèle d'étude la bactérie Actinobacillus pleuropneumoniae responsable de la pleuropneumonie porcine et les staphylococques à coagulase négative isolés de mammite bovine.

Lire plus…

Profil complet

Ogden, Nicholas

OGDEN, Nicholas

Professeur associé

Les recherches du Dr Ogden portent sur l’évaluation des risques en étudiant l’écologie, l’épidémiologie et la diversité génétique des vecteurs et des micro-organismes zoonotiques et à transmission vectorielle, l’évaluation des impacts des changements climatiques sur les zoonoses et les maladies à transmission vectorielle, et la création d’outils pour l’adaptation de la santé publique.

En tant que directeur de la division des sciences des risques pour la santé publique à l'Agence de la santé publique du Canada, il dirige des programmes sur l’évaluation des risques de maladies infectieuses basée sur des modèles, l’analyse épidémiologique avancée, la géomatique de la santé publique, l’épidémiologie moléculaire et la synthèse des connaissances. Les domaines d’intérêt comprennent les zoonoses, les maladies à transmission vectorielle, les maladies d’origine alimentaire et les effets des changements climatiques.

Lire plus…

Profil complet

Segura, Mariela

SEGURA, Mariela

Professeure accréditée, Professeure titulaire

Étude des mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans la réponse immune innée et adaptative contre les polysaccharides capsulaires ou de surface de bactéries pathogènes extracellulaires. Plus précisément, la recherche vise à définir le rôle des cellules dendritiques (CDs) dans l’orchestration de ces réponses.

Lire plus…

Profil complet

THIBODEAU, Alexandre

Professeur sous octroi adjoint

Ma recherche porte sur la bactérie Campylobacter jejuni, un pathogène alimentaire, ainsi que sur l’écologie microbienne du tube digestif des poulets. C. jejuni provoque de pénibles gastroentérites durant jusqu’à 7 jours chez l’humain. Souvent ce sont les produits de volaille contaminés qui sont incriminés. Il est donc important de l’éliminer de l’intestin des poulets et ainsi éviter qu’il ne remonte la chaîne alimentaire jusqu’aux humains. Pour ça, je cherche à connaître et comprendre l’écologie microbienne du tube digestif des poulets, c’est-à-dire que j’étudie l’ensemble des bactéries qui peuvent cohabiter avec C. jejuni. J’observe comment les autres bactéries peuvent influencer sa présence et surtout de quelle manière la composition de cette flore microbienne réagit lorsque l’on change l’élevage des poulets en modifiant, par exemple, la composition de leur nourriture en y ajoutant des huiles essentielles ou des acides organiques.

Lire plus…

Profil complet

Van Calsteren, Marie-Rose

VAN CALSTEREN, Marie-Rose

Professeure associée

  • Chimie structurale
  • Résonance magnétique nucléaire
  • Polysaccharides microbiens
Lire plus…

Profil complet